L’argent comptant ne va pas disparaître de sitôt.  Dès lors, les détaillants, les banques et les transporteurs de valeurs doivent être équipés pour visualiser et gérer efficacement l’argent en circulation durant la totalité de son cycle.

Pourquoi laisser le traitement des espèces devenir un processus coûteux? Les détaillants et leurs partenaires financiers peuvent débloquer toute une série d’avantages permettant de gagner du temps et de l’argent sur l’ensemble de leurs activités en numérisant les informations sur l’argent et en les convertissant en données facilement échangeables.

Alors que des solutions de pistage et de repérage de colis sont disponibles depuis longtemps pour les consommateurs, la Federal Reserve Bank et les chefs de file de l’industrie ont préparé le terrain pour instaurer un processus normalisé qui ferait en sorte que le pistage et le repérage deviennent également une réalité pour les colis d’argent.  On est en 2020!  La technologie et l’infrastructure sont déjà en place pour mettre à niveau la chaîne d’approvisionnement de l’argent comptant. Selon notre équipe de spécialistes et nos partenaires dans l’industrie, voici les mythes les plus courants qui empêchent de façon irrationnelle les intervenants d’implanter une visibilité de l’argent en temps réel dans l’ensemble de leurs entreprises.  Nous sommes là pour démystifier chacune de ces notions:

 

 « Ça semble formidable, mais tellement lointain dans l’avenir. »
L’infrastructure existe déjà: un language commun de ‘visibilité de l’argent’ a déjà été établi par la Federal Reserve Bank et GS1 (une organisation qui développe et maintient des normes mondiales pour la communication commerciale). Grâce à leur leadership, la structure normalisée a été conçue pour identifier, retracer et échanger des informations électroniques au fur et à mesure que l’argent circule dans la chaîne d’approvisionnement. Par ailleurs, la plupart des sacs de dépôt bancaire sont déjà fabriqués avec un code-barre unidimensionnel (1D) lisible. Les fournisseurs de sacs peuvent déjà imprimer des codes-barres SSCC (numéro séquentiel de colis) qui sont conformes à GS1.  Ceci est fondamental pour la traçabilité, puisque chacun des sacs ainsi que son contenu sont identifiés de façon unique.

« Je ne serai pas en mesure d’intégrer cela à mon système actuel. »
De nombreux prestataires de gestion de trésorerie – notamment SureTraxx Systèmes de gestion de trésorerie – ont mis en place le langage commun de la Federal Reserve Bank et de GS1 dans le but de faciliter la saisie des données de dépôt d’argent et d’en faire l’échange entre les principaux intervenants, c’est-à-dire les banques, les transporteurs de valeurs et les détaillants. Ces programmes agnostiques (universels) ont été développés pour envoyer des fichiers normalisés ‘Quoi attendre’ qui fonctionneront avec vos procédures actuelles de dépôt, sans refaire les procédures de votre entreprise.

« La mise en œuvre coûtera trop cher. »
On dit d’un programme ou d’un logiciel qu’il est agnostique s’il peut fonctionner en s’intégrant à différents systèmes. Des programmes de gestion de trésorerie universels existent déjà et peuvent être mis en place sans avoir recours à l’installation de nouveaux matériels ou de logiciels.  Si vous êtes un détaillant, une banque ou un transporteur de valeurs coincé avec un ancien système pour vos opérations de gestion de la trésorerie, un programme tel que SureTraxx DT peut s’intégrer à votre environnement de traitement de la trésorerie pour numériser vos méthodes et débloquer la visibilité dans l’ensemble de votre organisation.

« Ma banque ne traitera pas les bordereaux de dépôt sans encre MICR (reconnaissance de caractères à encre magnétique). »
Les bordereaux de dépôt numériques ou imprimés sont déjà traités et acceptés dans la plupart des banques et chez les transporteurs de valeurs nationaux ou indépendants. Les lecteurs de codes à barres sont utilisés dans la plupart des salles de coffre et dans les centres financiers afin de faciliter le traitement des dépôts numériques (ou imprimés) et pour scanner les sacs de dépôts entrants. Beaucoup de banques utilisent aussi des lecteurs LOC (lecteur optique de caractères) pour décoller les champs de données du bordereau de dépôt à proprement parler. Ces outils existants permettent aux détaillants d’utiliser des bordereaux de dépôt numériques et des programmes de gestion de trésorerie améliorés sans se soucier de savoir si la banque va les accepter.

 

Demeurez dans la course! Les bases sont en place pour vous offrir dès aujourd’hui la visibilité de la trésorerie dans toute votre organisation. Pendant que l’ensemble de l’industrie de gestion de trésorerie s’adapte, votre entreprise elle peut déjà obtenir facilement la transparence en temps réel et commencer à voir immédiatement les innombrables avantages et performances.

Commencez à améliorer votre fonctionnement, éliminez les divergences et partagez facilement les données de dépôt de trésorerie dans l’ensemble de votre entreprise et avec vos partenaires financiers. Veuillez contacter notre équipe de spécialistes pour planifier une consultation et découvrir comment débloquer la visibilité de la trésorerie avec SureTraxx DT.